Chemin de croix ou chemin de choix…

La situation

 

J’ai lu dernièrement des choses qui m’ont faites réfléchir.

De nombreuses personnes « pleurant » sur leur sort, ou la malchance semblait s’acharner sur leur vie. Elles pensaient qu’on leur avait jeté un mauvais sort à la naissance…


 

Depuis 15 ans, 20 ans, voir davantage. Ces mêmes personnes souhaitaient, aussi, que ça change, que la roue tourne… en leur faveur.

Et, parallèlement à ça, je me suis demandée : Pourquoi ces personnes supportaient elles autant de souffrances et depuis aussi longtemps ?

Une impression, un ressenti, s’est alors manifesté. Parmi les raisons qui peuvent expliquer leur « résignation », je vois une peur : Celle du changement !

 

Pour prendre un nouveau chemin :

 

Je sais que sortir de notre zone de confort, même si elle est inconfortable est anxiogène.

Nous choisissons alors de « rester » dans ce fonctionnement, dans cette situation, dans notre cercle familial, dans nos « mauvaises » habitudes…

On préfère ce positionner en « victime » et accuser ou rendre responsable l’autre, la vie, les parents, l’école, le chef, le mari, les enfants…

Je trouve aussi de nombreuses personnes prises dans des croyances limitantes telles que « c’est la vie…, ou ça changera jamais…« .

 

 

 

Une bonne fois pour toutes (je répète ceci tellement souvent).

OUI ça peut changer si VOUS le décidez. La baguette magique c’est vous !!!

Quel est le point commun entre ces situations ?

 

  • Se trouver « grosse » et dire que l’on va faire un énième régime… Tout en sachant que l’on va reprendre du poids, voir plus que ce que l’on a perdu !
    • Tout en s’imposant des restrictions tellement sévères qu’elles sont intenables    dans le temps et cela engendre une baisse de confiance en nous et d’estime de nous.
  • Se retrouver seul(e), après une rupture et être aigri(e), rancunièr(e,) méchant(e)…
    • Se dire que l’on « tombe » toujours sur les mêmes partenaires…

 

  • Râler sur notre vie ou plutôt sur le manque de joie, de plaisirs, d’amitiés…

En fait, le point commun de ces situations c’est de faire toujours la même chose et « espérer » que ça va changer les choses.

Une des grandes théories de la programmation Neuro Linguistique, c’est :

 

 » Si ce que tu fais ne fonctionne pas, alors essaye quelque chose de complétement différent »

 

Quelques pistes pour changer de chemin…

 

  • Dans un premier temps, on peut se faire aider, accompagner par un thérapeute pour passer des caps de vie compliqués. Il nous aidera à regarder les problématiques en face, en nous responsabilisant face à elles et non en nous culpabilisant ou en accusant les autres.
  • Il est rare aujourd’hui de ne pas savoir comment manger équilibrer (bien entendu, lorsque le surpoids n’est pas lié à un dérèglement d’origine médicale).
    • Cependant, lorsque les régimes ne donnent pas satisfaction, pensons au (x) problème(s) caché(s) derrière le poids que nous souhaitons perdre !

(Attention derrière le mot perdre se cache peut-être quelque chose que nous ne voulons pas, inconsciemment, PERDRE),

 

  • Comment voulons-nous  construire de nouvelles relations si nous « trainons » nos anciennes casseroles !
    • Faisons le nettoyage, tirons-en des expériences et servons- en nous,
    • La nature, le monde, nous, changeons en permanece, malheureusement sans nous en apercevoir,
      • Pourtant nous avons la même sensibilité que lorsque nous étions adolescent ou adolescente,
    • Faisons le point sur nos déceptions et nos attentes, n’attendons pas de l’autre un double de nous-même, mais construisons ensemble un  1+1 = 3.

 

  • C’est à dire : MOI + ELLE/LUI + NOTRE COUPLE,

 

  • Si il y a des enfants cela fait partie de MON histoire  ou de la sienne Profitons-en pour construire une nouvelle structure avec nos enfants EUX + MOI+ ELLE/LUI + NOTRE nouveau couple + FAMILLE RECOMPOSEE,

 

  • En famille PAPA/MAMAN, cela devient 1+1+1…. = 4….MOI + ELLE/LUI + EUX (chacun) + LA FAMILLE (que nous symbolisons) + LE COUPLE.

 

 

  • Notre vie est « triste », sans saveur ? que faisons-nous pour que cela change ?

 

  • Faisons une liste et nous verrons que pas grand chose n’apparait et que les prétextes sont nombreux,

 

  • Alors prenons notre vie en main !

 

  • Au début, peut-être que l’envie ou les idées manqueront…  Mais nous aurons amorcé un changement.

 

        Quelques idées en vrac

 

  •  S’inscrire dans des clubs de notre ville,

 

  • Rencontrer des gens avec les mêmes gouts que nous (si, si, ça existe ! ),

 

  • Si vous êtes une femme, commencez par, si vos moyens vous le     permettent, acheter du maquillage et vous faire conseiller… la vendeuse pourrait même devenir une copine… et on ne se la raconte pas… beaucoup d’enseignes proposent des maquillages gratuits…

 

Et une autre piste la fameuse maxime :« Courage, fuyons ».

 

En effet, dans notre vie il y a des personnes à fuir pour notre santé mentale.

Des personnes qui ont une mauvaise influence sur nous. Nous en connaissons tous,

  • Les vampires énergétiques, ceux qui nous pompent notre énergie, notre bonne humeur,  parfois, même, notre argent, ceux qui nous freinent dans nos élans,….

 

  • Les « geignards » pour qui ça ne va jamais….

 

  • Il y a aussi ceux avec lesquels ont a des liens qui pourraient s’appeler : Devoir, loyauté, voir financier… et pour lesquels, ça nous semble impossible de mettre de la distance.

 

Encore une fois, lorsque vous voulez changer une situation ou un comportement vous êtes le ou la mieux placé (e) pour le faire et l’unique responsable.

 

N’attendez pas des années, il n’y aura pas de baguette magique pour changer les choses, les gens, les situations, les évènements.

 

Changez de regard, de pensées, initier les changements et la situation changera.

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser : 

Choix ou non choix ? Quelles sont les conséquences ?

Confiance en soi, comment la développer ?

 

Merci à mon amie Brigitte de « Brigitte Ayurvéda » pour ses photos inspirantes.

Images : secretstoeating,ambiancesplurielles

Share This