Charisme ? La confiance en soi intérieure qui se voit à l’extérieur !

 

Il n’y a pas d´âge pour acquérir de la confiance en soi.
En effet, que l’on soit enfant, jeune ou adulte le manque de confiance en nous, nous conduit à douter.

Que ce soit de nos capacités, de nos choix, de notre intuition…

Heureusement des outils existent pour devenir une personne sûre d’elle.


 

Introduction

 

Le manque de confiance en nous est une protection que nous avons mis en place à un moment donné, pour répondre à une situation, un événement que l’on a eu du mal à gérer.

Cette situation a aussi pu être générée par nos parents pour nous protéger, nous aider ou bien par un événement que l’on a ressenti comme dévalorisant.
Privés, de la possibilité de « faire » ou de réagir, nous nous sommes convaincus de ne pas en être capable.

Seulement, il s’agissait d’une perception, d’une pensée, d’une croyance limitante sur nous ou de nous.

 

 

L’intention positive

 

Aujourd’hui, quel intérêt je garde à ne pas avoir confiance en moi ?

  • Est ce que je manque de confiance en moi, dans tous les domaines ? Vraiment tous ? Quel domaine je décide d’améliorer maintenant ?
  • Donner raison à mes croyances limitantes (Ce que j’ai entendu enfant de dévalorisant sur mes capacités)
  • Ne pas faire pour ne pas être jugé(e)
  • Peur de réussir et de ne pas savoir gérer les conséquences.

                                                                                                           Sont quelques réponses…

 

En fonction de ce que vous aurez découvert, appris sur le manque de confiance en vous et le domaine auquel il se rapporte, vous allez pouvoir développer votre propre stratégie.

 

 

Une méthode…

 

Prenons l’exemple suivant :

 

L’idée de parler devant un groupe, en public, de soutenir un oral, vous fait « paniquer ».

 

Exemple de séance

 

  • Nous allons entrer en relaxation,

 

  • Vous allez vous remémorer un souvenir de « réussite » et vous imprégner de toutes les sensations ressenties alors, comment vous voyez-vous ?, votre charisme ?, votre rayonnement ?…

Si, toutefois, vous ne disposez pas de souvenir « ressources », pensez à une personne dont vous admirez le charisme, l’éloquence, le calme… Revoyez mentalement, toutes les qualités que vous lui reconnaissez.

Durant, cette remémoration, vous allez créer un geste que vous associerez toujours à cet état interne de satisfaction. Cela s’appelle « ancrer ». Il est toujours pratique d’ancrer des états ressources, je préfère l’ appeler un ancrage « lumière ».

Pensez à la madeleine de Proust : Un parfum de madeleine est associé à un souvenir agréable, donc à chaque fois que je sens le parfum d’une madeleine, je me remémore une sensation, une émotion « plaisir ».

 

  • Puis, nous allons remonter à une expérience « ombre »que vous avez connu par le passé lorsque vous aviez parler en public.
    Peut-être enfant, vous avez été très mal à l’aise à vous exprimez à l’oral. On a pu se moquer de vous, vous dévalorisez… et inconsciemment vous avez associé le malaise ressenti et l’avez généralisé à toutes les situations similaires à venir (vous avez fait un ancrage « ombre »).

 

Donc,

 

  • La première chose sera de vider le souvenir de sa charge traumatique,

 

  • Rassurer, réconforter votre enfant intérieur,

 

  • « Réécrire le scénario ensemble avec l’adulte que vous êtes devenu (« chargé » par les émotions du souvenir  « réussite »), vous allez transmettre à votre enfant intérieur toutes vos ressources, vos expériences, vos connaissances, votre charisme… 

 

  • Lorsque tout aura été « réparé » vous revisiterez la suite de votre vie avec ces nouvelles ressources. Vous retraverserez les étapes marquantes avec cette ou ces ressource (s).

 

  • Puis, vous allez vous projeter dans le futur. Avec vos nouvelles ressources, vous allez imaginer la personne pleine de confiance que vous êtes désormais, entrain de parler d’abord avec des amis, puis, petit à petit jusqu’à parler devant une assemblée d’un sujet que vous maitrisez, qui vous passionne.

 

Vous ressentirez alors tout le charisme qui s’échappe de vous et qui captive votre auditoire…

 

Conclusion

 

Créer ou développer notre confiance en nous est un « travail » quotidien personnel. Mais ô combien gratifiant !

En effet, la confiance en soi n’est pas enseigné à l’école, certains en ont bénéficié grâce à leur éducation, d’autres en sont doté naturellement.

Pour les autres, il va s’agir donc, de « trouver » ses propres ressources.

Il existe d’autres techniques, j’en ferai d’ailleurs un dossier.

Alors, le moment est venu de rayonner, de casser les murs de votre enfermement, de libérer votre créativité et de vous amuser. 

Cesser de faire une lutte des rapports interpersonnels, l’autre n’est pas « le » méchant.

Vous allez changer et cela aura un impact « lumineux » dans votre vie.

Il se peut que votre entourage le remarque. Il se peut que ce changement ne plaise pas à tout le monde. Je veux dire par là aux profiteurs, aux manipulateurs de tout ordre.

En vous libérant du doute, de la peur, vous laisserez partir aussi tous les « vampires » physiques et parasites mentaux, énergivores.

Vous allez, désormais, être le seul maitre à bord de votre mental.

 

Se faire confiance c’est pouvoir faire confiance aux autres.

Article parent : « Changer…« 

 

Sources photos : mavieenmain,pinterest

Share This