Comment « dépasser », « transmuter »  la colère ? Est elle vraiment une émotion négative ?

 

Je viens de vivre des fêtes de fin d’année très spéciales !!!


 

En effet, ABSOLUMENT rien ne s’est déroulé comme prévu (encore FAUDRAIT-il planifier- , je me comprends). 

 

De fait, j’ai expérimenté un tas d’émotions que j’avais, au fil du temps, perdues de vue, cachées, dissimulées quasiment oubliées. Et…. WAOUHHHHHHH…(Pas de lecture de pensées, s’il vous plait, j’essaye d’être sérieuse….).

Outre la solitude, le sentiment d’abandon, la vacuité de ma vie… j’en passe et des meilleures….

 

 

J’ai redécouvert, la COLERE, ma bonne vieille copine COLERE !!!

Que ça fait du BIEN !!! 

Cette vieille copine est mon « booster ». Elle me permet de rebondir, d’être dans la « FIGHT » la bonne !

Celle qui donne des ailes, qui inicie des changements, des modifications.

 

 

J’ai appris à l’apprivoiser, elle est devenue constructive, pleine de promesses et d’allant.
Elle me permet de me dissocier des événements et des personnes, (des conversations stériles, d’un problème à l’aéroport, de toilettes dégoutantes….).

 

 

Que me dit « colère » ?

 

Elle me permet de définir mes priorités, en fixant des objectifs en accord avec mes valeurs et ce que je peux partager et offrir aux autres.

Car parfois, je peux accorder une importance démesurée aux évènements, aux émotions ressenties ou aux personnes.
Cette colère me permet de retrouver « mon » chemin.

Cette colère, je l’ai ressentie aussi vis à vis d’un système, qui ne me convient absolument pas. Il doit y avoir, aussi, un reliquat, d’injustice à traiter…

Finalement, je dis MERCI à « colère », elle m’a permis, de nouveau, de me sentir vivante, vibrante, extrêmement motivée ! Elle m’a offert le plus beau des cadeaux :

 

L’ESPOIR

 

 

 

Et vous quelle émotion avez-vous dissimulée ?

 

Des articles qui pourraient vous intéresser :

 

Égo, comment se détacher du berceau des pensées et des croyances ?

Changer et/est devenir SOI

 

 

Share This