La méditation est un « mot» qui peut faire peur. On ne sait pas comment faire et nous craignons de nous lancer dans une perte de temps inutile.

A l’heure ou tout est chronométré ou il n’y a pas de seconde à perdre, comment faire pour être bien, de manière rapide et efficace ?

 


 

La méditation qu’est ce que c’est ?

 

Pour vous et moi, sans rattachement à quelques cultes que ce soit, la méditation est une forme d’autohypnose, qui permet de faire cesser la cogitation mentale. Elle nous permet aussi de nous «autoriser» à trouver ou à retrouver, enfin, le calme intérieur.

Je vais parler ici des bienfaits de la méditation naturelle, sans substances chimiques ni utilisation de plantes psychotropes.

«Impossible  de lâcher mon petit vélo dans la tête!»me direz-vous.

Cependant, je vous l’assure lorsque l’on a réussi cet «exploit» là, on réitère !!!

 

Un petit peu de science…

 

 

LES DIFFÉRENTES ONDES DU CERVEAU.

Lorsqu’il est en veille active, notre cerveau émet surtout des ondes rapides, dites bêta (de 12 à 30 Hz), avec l’apparition d’ondes gamma spécifiques (vers 40 Hz) lors d’une activité intellectuelle et mentale (intense).

Alors qu’en relaxation légère ou éveil calme (assis dans son canapé yeux fermés par exemple), ce sont des ondes alpha (de 8 à 12.Hz) qui dominent.

Les ondes thêta (4 à 8 Hz) correspondent, elles, à la relaxation profonde, la méditation et à un certain type de sommeil (paradoxal). Enfin, en sommeil profond, les ondes majoritaires sont de type delta (de 0,5 à 4 Hz). 

Article «sciences et avenir » : Le cerveau dans tous ses états Par Elena Sender le 03.12.2016

 


 

Concrètement

 

 

Les outils

 

Il existe différents supports ou outils d’induction à la défocalisation du mental.

  •  La respiration,
  •  La plongée au cœur de soi,
  •  L’expansion de conscience,
  •  La construction de l’endroit sécure,
  •  La pleine conscience,
  •  La lecture,
  •  Certaines musiques qui changent les ondes cérébrales afin d’apporter un calme mental…
  •  Le yoga nidra,
  •  La sophrologie…

 

 

 

 

Les bienfaits de la méditation

 

Par la suite, lorsque nous atteignons un état méditatif, certains messages, éclaircissements nous apparaissent. Ils viennent à notre conscience.

Nous retrouvons un endroit de paix, de calme. Nous pouvons le «colorer» de ce que nous voulons.

Oui, en fonction de nos croyances spirituelles, religieuses, humanistes… Nous pouvons, en conscience, nous déplacer partout ou nous le souhaitons. Créer un monde qui nous est personnel et personnalisé. Nous pouvons faire en sorte de nous «projeter ailleurs».

Ces périodes de bien-être nous apportent à la fois une grande relaxation physique et sont source d’une énergie lumineuse et créatrice.

Certains peuvent tellement lâcher prise, qu’ils en profitent pour s’endormir pendant quelques minutes ou bien si la méditation est conduite le soir, se préparent une magnifique nuit de sommeil.

D’autres disent que « La méditation est la clef du matin est la serrure du soir».

 

Méditations à thème

 

Il est possible de travailler sur un thème lors de méditation. Par exemple en demandant à être guidé vers telle ou telle ressource dont nous avons besoin au quotidien ( pas de ressources financières, quoi que 😜).  Comme des pistes pour mieux vivre notre stress, notre colère…

Mais aussi demander à être connecté avec notre mission de vie, nos aspirations profondes…

 

Méditation rapide

 

Comme vous le voyiez outre les bienfaits immédiats d’une relaxation, la pratique quotidienne devient très vite une habitude, saine, de vie.

Il sera de plus en plus simple et de plus en plus rapide d’entrer en soi pour s’offrir un moment de calme, de recentrage et de lâcher prise.

 

Ma technique personnelle :

 

Pour une courte méditation, je me «programme» mentalement une durée (5/10 mn)

  •  Un isolement,
  •  Fermer les yeux,
  •  Prendre 2 ou 3  profondes inspirations et faire circuler l’air pur, bleu, frais à l’intérieur de moi. Rejeter de l’air chargé des émotions, pensées indésirables.
  •  Sentir un nouveau bien-être circuler à l’intérieur de moi. Je visualise un ruban de couleur soyeux qui m’apporte une détente immédiate.

En fonction de mon ressenti,

  •  Soit, je «plonge» à l’intérieur de moi et je vais dans mon lieu sécure,
  •  Ou bien, je «prends» de la hauteur, je m’expanse en conscience.

J’en profite pour me ressourcer ou pour me changer les idées en «survolant» des paysages qui me font du bien. Puis, tout en douceur, je reviens dans l’ici et maintenant.

Lorsque j’ai davantage de temps, j’en profite pour indiquer un thème à ma méditation. L’induction reste la même, mais le voyage est différent.

 

Voilà, j’espère vous avoir donner envie de «méditer», n’hésitez pas, lancez-vous !!!

 

 

Quelques articles des « Causeries…»qui pourraient vous intéresser

 

La pleine conscience pour les débutants

L’introspection : Modifier nos croyances, pour modifier nos valeurs…

 

 

 

 

Share This