Parce que la sexualité peut poser des problématiques. Vous rencontrez des difficultés dans ce domaine de votre vie et vous souhaitez que cela s’arrange.

Vous voulez changer d’attitude, de comportements, de pensées, de croyances, mais pour l’instant, vous n’y arrivez pas seul/e.


 

 

 

Or problème médical ou relevant de la psychiatrie, nous allons aborder les problématiques liées à nos croyances pour une sexualité épanouie.

Plusieurs facteurs peuvent venir perturber l’épanouissement de notre sexualité, ceci à tout âge, quelques exemples ci-dessous :

  • Le poids de notre éducation religieuse,

 

  • Notre éducation, celle de notre partenaire,

 

  • La grossesse,

 

  • La présence des enfants, des parents,

 

  • L’âge,

 

  • La situation économique,

 

  • Notre expérience dans ce domaine, l‘expérience de notre partenaire,

 

  • Notre vécu, nos traumatismes… sont autant de facteurs qui vont conditionnés notre épanouissement sensuel.

 

Qu’est ce qui ressort généralement des problématiques sur la sexualité dans un couple ?

 

  • Trop…, pas assez…,

 

  • Envie…, pas envie…,

 

  • « Normal »…, « anormal »…,

 

  • Stimulant…, pervers…,

 

  • Avant c’était…, maintenant c’est…

 

                                                   

 

Quels que soient les justificatifs à faire ou ne pas faire l’amour (tout aussi sincères soient ils), ce ne sont que des alibis, des paravents…

Il n’y a pas de normes, encore moins de façons, de bien faire. Une sexualité épanouie vous apporte un PLUS.

C’est peut être le moment de regarder à l’intérieur de vous afin de savoir le « pourquoi du comment » d’un changement, d’une modification ou d’une absence d’envie de faire l’amour.

 

Quelques questions en attente de réponses…

 

Comme pour atteindre un objectif, il est important de se poser des questions.

 

  • Qu’attendez vous de votre sexualité ?, elle vous appartient. Elle n’appartient ni à votre partenaire, ni à vos parents, ni à votre conviction religieuse…

 

  • Est ce que vous agissez avec votre sexualité comme dans votre vie ? En voulant la contrôler ou bien contrôler l’autre ?pour faire plaisir ? vous faire plaisir ? ou VOUS (2) faire plaisir ?…

 

  • Est ce que vous avez décidé de procéder à des changements et n’en avez pas informé votre partenaire, ou bien vous n’avez peut.être pas partagé avec votre compagnon les difficultés que vous traversez actuellement ?

 

  • Le sexe est-il lié à l’amour, à l’âge?

 

  • Alors, aimez-vous toujours votre partenaire?

 

 

Il est normal de se poser des questions sur notre sexualité comme l’on s’en pose pour d’autres secteurs de notre vie.

Il est important aussi de comprendre que notre sexualité est une partie de notre vie, et ne pas confondre (ou fondre) cette partie de notre vie avec l’ensemble de notre vie. Elle en est une composante,  mais pas l’ensemble.

Donc, une fois que vous aurez regarder votre problématique et observer le ressenti négatif qui s’y rattache, vous serez prêt  à  changer le comportement dérangeant que vous subissez.
Vous allez « construire » une nouvelle facette, une nouvelle partie, épanouissante, satisfaisante et qui vous conviendra ici et maintenant.

A partir d’aujourd’hui, je vous invite à visualiser et à intégrer l’image suivante :

Notre vie est composée de différentes pièces, comme pour un puzzle. Les différentes pièces s’emboîtent pour nous offrir au final une image ou bien une situation que l’on a choisi et qui nous plait.

Je vous invite à mettre en place, maintenant, une nouvelle réalité :

 

Quelques pistes….

 

Vous choisissez le bon moment, ou vous saurez ne pas être dérangé,

1- Séance de relaxation,

2- Auto-hypnose,

3- Lieu sécure* ,

4- Et maintenant, à partir des réponses que vous avez obtenus, des constats que vous avez fait, vous allez  visualiser, écrire, dessinez, représenter, construire  la NOUVELLE « pièce, partie » IDEALE  du puzzle de votre vie appelée  SEXUALITE.

 

C’est aujourd’hui, maintenant, à votre âge, …

Dans votre cadre de vie, (ou pas)

Avec votre entourage familier (ou pas)

Vous allez construire avec votre pensée, votre inconscient, votre partie créative.

En vous laissant porter, entrainer par votre imaginaire…,  un ou des scénarios, une ou des histoires … avec  la situation IDEALE pour vous, le contexte IDEAL, la fréquence IDEALE, l’intensité IDEALE…

Incluez un maximum de détails comme le son, la luminosité, les parfums, les couleurs, la température…

 

NB : Vous pouvez programmer votre inconscient en début de séance en vous accordant une dizaine de minutes ou 1/4 d’heure de méditation. Il vous ramènera, après le temps imparti. C’est surprenant !!!

 

Vous pourrez revenir régulièrement sur la construction, l’amélioration de votre partie « sexualité », ou sensualité ou amour…

Peu importe son nom.

C’est celui que vous lui donnerez qui la fera exister.

 

Vous pourrez constater que petit à petit, votre mental va  l’intégrer dans sa réalité, va l’écouter, l’entendre.

 

Elle fera désormais partie entière de votre vie

 

 

   

 

Parce que la sexualité n’a pas de date de validité !!!

 

« La sexualité est une des pièces de notre puzzle de vie :

  • Absente : On ne peut pas terminer l’œuvre,
  • Abîmée : L’œuvre est moins jolie,
  • Si elle est unique ou disproportionnée : L’équilibre de l’œuvre est rompu. »

 

Des articles qui pourraient vous intéresser :

« Sextos » et libido : Une piste pour raviver la flamme ?

Mesdames, comment maintenir une sexualité épanouie après 50 ans ?

Messieurs- Maintenir une sexualité épanouie après 50 ans

 

 

Share This