Le stress semble être « le mal à éradiquer » de nos jours. Que pensez-vous, si aujourd’hui nous allions voir ce qui se cache derrière ?

A savoir, quelle en est la cause ? Dans quelle situation éprouvons-nous du « stress » ? Y a t’il une ou des émotions que nous n’accepterions pas de regarder ? Y aurait-il un message, une intention positive derrière tout ça ?


 

Le stress, qui n’en souffre pas ou n’en a jamais souffert ?

On le rencontre dans tous les ages. Les bébés, les enfants, les jeunes, les adultes et mêmes les séniors.

Alors, comment s’installe t’il ?, quelles sont ces manifestations ?, Peut-on s’en libérer ? sont autant de questions qui méritent un nouvel éclairage.

 

Stress : Définition « PNLisée »

 

Le stress est un évènement qui déclenche chez la personne un ressenti que nous qualifierons de désagréable. Les conséquences peuvent se manifester sous une  forme physique, physiologique ou mentale telles que :

  • Maux de tête, vertiges, nausées, transpiration excessive, tremblements…
  • Insomnies, irritabilité, colère, pleurs, fatigue…
  • Pensées incessantes, état d’inquiétude, 
  • Comportements violents, à risques, addictions…

Liste non-exhaustive des manifestations.

Une exposition prolongée au stress peut engendrer des maladies.

Notre façon d’appréhender une situation stressante est différente d’un individu à l’autre. Ce que l’on peut identifier avec la PNL c’est que nous pouvons éventuellement en retrouver la source dans la pyramide de Robert DILTS sur les niveaux logiques.

 

 

La pyramide des besoins de Maslow est aussi une ressource très utile.

 

 

Stress,  la source ?

Nous pouvons alors identifier si la source du stress se trouve dans la non satisfaction de nos besoins primaires (physiologiques, de sécurité, d’appartenance, d’estime ou dans le besoin de s’accomplir) ou/et, grâce à M. Maslow, dans notre rapport à notre environnement, nos comportements, nos capacités, nos croyances et nos valeurs, notre identité ou par rapport à notre mission de vie.

Paramètres

  • Une fois : 
    • Les symptômes identifiés et reconnus ,
    • Situés dans quel niveau logique le stress se situe,
    • Quel(s) besoin(s) n’est ou ne sont pas comblé(s) ?

Nous pourrons travailler sur des pistes d’amélioration.

 

Quelques outils de Programmation Neuro Linguistique

 

A mon sens et pour un travail réussi, il est nécessaire d’identifier les 3 premiers paramètres.

Pour ma part, il est inutile de « lutter contre…, de combattre le stress…« .

Dans un premier temps, reconnaitre et accepter les symptômes.

 

 

Dans un deuxième temps,

  • Apporter des actions correctrices grâce à la visualisation,
  • Modifier notre  système de représentation (visuel, auditif, notre ressenti) en « l’améliorant »,
  • Re-programmer notre discours interne en un discours encourageant,
  • Se créer un « geste rassurant » auquel nous pouvons avoir recours pour retrouver un état interne acceptable,
  • Retrouver le pouvoir sur nos pensées.

 Un article qui pourrait vous intéresser Méthode concrète pour lâcher-prise

En conclusion,

Grace aux outils de la PNL, la source du stress étant reconnue, ces manifestations physiques, physiologiques, mentales identifiées. Il sera plus aisé de mettre en place un nouveau comportement bon pour nous. Ainsi nous pourrons faire face à l’évenement, nous disposerons d’outils, nous serons actifs et cesserons d’être réactifs !

 

Share This